Y-3 Raito Racer
Découvrir

Plus légère, plus rapide : Raito Racer

Nouveauté Printemps Été 2019 : la Y-3 Raito Racer avant-gardiste est ultra légère et ultra rapide.

Signifiant "lumière" en japonais, la Y-3 Raito Racer est une sneaker futuriste qui marque une nouvelle ère du Boost adidas. Légère et profilée, la Y-3 Raito Racer célèbre l'héritage Y-3 dans le style de Yohji Yamamoto et adidas.

Look 1
DÉFILÉ P/E 19
Une erreur s’est produite. Merci de réessayer.
Réessayer
La collection Y-3 printemps/été 2019 est née de l’obsession de Yohji Yamamoto pour « l’air qui circule entre le corps et le vêtement », et de la passion d’adidas pour créer des vêtements et chaussures qui s'adaptent aux mouvements.

Y-3 repousse les limites de l’innovation, de la technologie et de la fonctionnalité en créant des vêtements aussi légers que l’air inspirés du parachutisme et de la voile. Influencés par l’esthétique emblématique de Yamamoto, ils présentent des coupes amples aux proportions uniques. Pour obtenir un look aussi original qu’épuré, Y-3 se concentre sur le jeu de matières et le mix des tissus. La collection est conçue avec du GORE-TEX®, du nylon léger, du mesh spécial, du coton technique, du stretch ultra extensible et la technologie Adizero. Les pièces sont réversibles, faciles à plier et très légères pour offrir une polyvalence maximale.

Présentée au Musée des Arts Décoratifs de Paris au Palais du Louvre le 24 juin, la collection a offert un contraste saisissant avec le décor classique du lieu. À mesure que les mannequins s’avançaient dans les salles en marbre du musée, leurs vêtements se gonflaient d’air et semblaient prendre leur envol, en glissant sur les corps en toute fluidité. La collection réunit deux univers apparemment opposés : celui du sport (tenues techniques et haute performance), et celui de la haute couture (proportions surprenantes, fluidité, créations sur-mesure), le tout dans le style inimitable de Y-3. L’utilisation de matières révolutionnaires, légères mais résistantes et fonctionnelles, est au cœur de ce concept. Parmi elles, on trouve le GORE-TEX® SHAKEDRY™, le GORE-TEX® le plus léger au monde, avec lequel sont créés des manteaux longs et des vestes à capuches confortables unisexes.

Une grande partie des pantalons de la collection est conçue en nylon sergé, tandis que le jersey spandex est la matière star pour les jupes, robes et combinaisons pour femmes aux coupes surdimensionnées. La palette de couleurs utilisée comprend les teintes classiques et minimalistes d’Y-3, à savoir le blanc, le noir et le rouge, rehaussées des tons de la saison tels que le champagne vif, le gris kumo et le vert pétrole. Le logo emblématique Y-3 évolue au gré de l’humour caustique de Yamamoto. Il arbore cette année des cœurs et des crânes : les premiers en référence au lien qui unit adidas et le designer, et les seconds en clin d’œil au thème nautique de la saison. Le final spectaculaire du défilé met à l’honneur des parkas et des robes ornées d’un imprimé de spinnaker revisité par Y-3, un type de voile conçu spécialement pour se déplacer dans le sens du vent. Pour les chaussures, Y-3 réinterprète également le style contemporain.
Lire l'histoire complète
YOHJI YAMAMOTO
YOHJI YAMAMOTO
Une erreur s’est produite. Merci de réessayer.
Réessayer
Yohji Yamamoto est célèbre pour l’esprit avant-gardiste de ses vêtements. Son style signature : des silhouettes surdimensionnées de couleur noire, à effet drapé et aux textures différentes.

Né à Tokyo, Yamamoto obtient un diplôme de droit à l’université de Keio en 1966. Sa mère est couturière et possède une boutique à Kabukicho (un quartier animé de Tokyo, Shinjuku). Après l'obtention de son diplôme, il se rend compte qu’il n’est pas fait pour une carrière juridique. « Je ne voulais pas faire partie de la société ordinaire », a-t-il déclaré à BoF. « Alors, après mon diplôme, j’ai dit à ma mère, je veux t’aider. » La mère de Yamamoto accepte de le faire travailler dans sa boutique, et lui dit qu’il peut se former avec les assistants-couturiers. À sa demande, il s’inscrit aussi au Bunka Fashion College, aujourd’hui célèbre pour avoir formé des designers tels que Kenzo Takada, Junya Watanabe et Yamamoto lui-même.

Après avoir obtenu son diplôme de Bunka, il reçoit un prix pour se rendre à Paris pour une année, mais ce n’est qu’à son retour au Japon que Yamamoto découvre sa vraie vocation de designer. Il crée une petite entreprise de prêt-à-porter qui séduit peu à peu des clients dans toutes les plus grandes villes du Japon. Le succès le rappelle à Paris, et au début des années 80, Yamamoto ouvre son premier magasin dans la capitale française.

Depuis, Yamamoto a des fans dans le monde entier. Ses deux lignes principales, Yohji Yamamoto et Y’s, sont présentes dans tous les magasins haut de gamme du monde entier. En 2007, ses recettes dépassent les 100 millions de dollars, selon l'entreprise. Parmi les autres lignes de Yamamoto, on trouve Pour Homme, Costume d’Homme et Regulation Yohji Yamamoto.

Yamamoto a été reconnu pour ses contributions dans l'univers de la mode. Il a reçu des distinctions telles que le Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres, la Médaille d’honneur au ruban pourpre, l’Ordre national du Mérite, le Royal Designer for Industry et le Master of Design décerné par l'organisation Fashion Group International.
Lire l'histoire complète
Une erreur s’est produite. Merci de réessayer.
Réessayer
Charger plus
    Retour à l'affichage précédent
    Affichage précédent
    Affichage de la collection - Affichage -
    Catégorie
    • Chaussures
    • Textile
    • Accessoires
    Sexe
    • Hommes
    • Femmes
    Trier par
    • Nouveautés en premier
    • Prix (faible - élevé)
    • Prix (élevé - faible)
    Filtrer & Trier
    • Catégorie
    • Tous
    • Chaussures
    • Textile
    • Accessoires
    • Sexe
    • Les deux
    • Hommes
    • Femmes
    • Trier par
    • Nouveautés en premier
    • Prix (faible - élevé)
    • Prix (élevé - faible)